Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

jeudi 28 juin 2012

Harpie : deux soldats du 9e RIMa tués

Deux soldats du 9e RIMa de Cayenne ont été tués hier en Guyane, à Dorlin, dans le sud-ouest du département, lors d'une opération de lutte contre l'orpaillage clandestin. Il s'agit d'un caporal-chef de 32 ans, père d'un enfant, et d'un adjudant de 29 ans. Tous les deux étaient des affectés et particulièrement sélectionnés et aguerris, puisqu'ils appartenaient au CRAJ (commando de recherche et d'action en jungle). Cette petite unité est le fer de lance d'Harpie, dont ils constituent une capacité d'intervention et de renseignement particulièrement utile (1).
Selon les premiers éléments, le caporal-chef a été touché alors qu'il cherchait à récupérer un blessé. Le deuxième militaire est mort à Maripasoula, une base logistique sur le Maroni situé à proximité.
En outre, deux gendarmes ont été grièvement blessés, tandis qu'un autre, opérant depuis un hélicoptère était aussi touché, un peu plus tôt, dans la même zone. Le groupe qui a reçu les tirs venaient précisément reconnaître la zone de tirs.
Le 9e RIMa est traditionnellement en charge de l'ouest de la Guyane pour Harpie. La zone de Maripasoula est particulièrement luxuriante, ce qui complique les détections visuelles et rend difficile toute forme de foudroyance, si ce n'est pas air. Les garimpeiros, autant brésiliens que surinamiens sont réputés pour y être particulièrement résolus.
Ce n'est pas la première fois que les militaires français -gendarmes et terriens- essuient des tirs d'armes à feu. Un soldat du 1er RI, le caporal Julien Giffard, y avait perdu la vie le 8 juillet 2010, lorsque sa pirogue avait été abordée par celle de garimpeiros, sur un checkpoint fluvial à Cayodé.
Harpie mobilise quotidiennement un effectif de 300 à 350 militaires, pour un effectif affecté de 1.000 militaires.

(1) la gendarmerie en possède un pendant avec le PGIOM -peloton de gendarmerie d'intervention outremer-, formé au GIGN.

En quatre clichés, la réalité de la Guyane
 A Cayodé, la plaque-hommage à Julien Giffard (photo Jean-Marc Tanguy).
Une patrouille conjointe de la gendarmerie et du 3e RPIMa (alors en tournante au 9e RIMa) dans la forêt vierge, en juin 2011 (photo Jean-Marc Tanguy).
Des gendarmes mobiles de l'EGM 44/2 de Bellac débarquent sur une zone parcourue par les piste de quads, utilisés par les garimeiros pour ravitailler les zones aurifères (photo Jean-Marc Tanguy).
DZ étriquées, aérocordages récurrents, variété de missions (y compris les évacuations sanitaires de civils en forêt vierge) : la Guyane est réputée être la meilleure zone pour les pilotes de Puma de l'armée de l'air (photo Jean-Marc Tanguy)